Un rêve

A l’ombre d’un vieil arbre

Je me suis endormi.

Je me mis à rêver,

Plongé dans mes désirs,

Je ne voyais que du bon

J’en oubliais le mauvais.

J’ai continué de penser

A ce qui pourrait m’arriver.

 

Un ange est apparu

Ébloui par une lueur,

S’avançant vers moi

J’ai découvert son visage.

Cet ange merveilleux

Comme il n’y en pas deux,

C’est le rêve dans un rêve.

 

J’ai voulu lui parler,

Mais il ne m’a répondu,

Son seul regard suffisait

A faire comprendre, véhiculer,

Ses paroles, ses pensées.

J’en étais stupéfait,

De pouvoir discuter

Sans ne dire mots.

 

Et il s’en est allé,

Me laissant comme gage

Son sublime sourire,

Et cette image unique

D’une pureté sans pareil.

 

Mon rêve c’est alors figé,

Et j’ai ouvert les yeux,

Tu étais là devant moi,

Sorti du rêve j’ai réalisé,

L’ange exquis qui souri

N’est en fait que réalité.

 

Tout songe peut ainsi

Devenir, plus véritable,

Si à la place de rêver

Je me mettais à t’aimer.

 

 

[Auteur inconnu]

Retour aux poèmes

Accueil

 

 annuaire    annuaire