Un mois  déjà ...

Mon cher et tendre Gianni

Un mois déjà que tu nous a quitté

La vie ici continue mais au ralenti

Le rire n’a plus vraiment droit de cité.

 

Lorsque je m’éveille au petit matin

Jetant un coup d’œil par la fenêtre

Mon regard se pose sur ton jardin

Ce jardin où tu aimais tant y être.

 

Tes rosiers ne sont plus les mêmes

Comme s’ils leur manquaient tes soins

Et pourtant moi aussi je les aime

Ils préfèreraient sûrement être caressés par tes mains.

 

Snoopy, ton fidèle petit compagnon

Continue lui aussi inlassablement à te chercher

A peine entend-il prononcer ton prénom

Qu’il se met en mouvement pour te retrouver.

 

Que le chemin qui nous sépare me semble long ...

Mais je garde malgré tout en moi l’espoir

Ce merveilleux espoir qu’un jour nous puissions nous revoir

C’est cela qui me donne le courage de tenir bon.

 

Au revoir mon Amour.

 

Colette

 

Le 13 juillet 2003

Retour à mes écrits

Accueil

 

 annuaire    annuaire