Pique-nique

 

Partir tous deux, sans but, aller dans un petit coin charmant,

Dans la nature au bord de l’eau, étendre une couverture

Sortir de notre panier, les victuailles, le vin rouge évidemment

Nous allonger et savourer ce lieu, ce calme, cette jolie nature.

 

Puis déguster ces bonnes choses qu’avec amour, tu as préparées

Ah que c’est bon d’être avec toi, chaque jour qui passe, je me dis

Que serait ma vie, sans toi, sans ton amour, que deviendrais-je,

Oui je béni le jour où je t’ai rencontré, un hiver bien gris.

 

Mais dans mon coeur tout a changé, le ciel, et puis quel privilège

Voir tes lèvres me sourire, tout simplement, très gentiment,

De tout cela j’ai été épris, ta silhouette, ton allure fière et altière

Chaque jour qui passe, je ressens, ce bonheur que tu me donnes.

 

Plus qu’hier et moins que demain, je t’aime, tu le sais, bien sûr

C’est comme ça depuis plus de cinquante ans, pourvu que cela dure

Encore longtemps, aujourd’hui, demain, chaque jour qui passe,

Mon amour, ma chérie, je t’aime, je t’aime, sans que je m’en lasse.

 

Jean Mollier de France

 

 

Retour au menu

Le coin des poètes

Accueil

 

annuaire annuaire