Patience

 

Il faut s’armer de patience

Pour oser aimer attendre

Garder en soi la cadence

D’un infernal méandre

 

Tout ces jours qui passent

A se poser des questions

Que le silence  agace

Comme une désillusion

 

Ne plus savoir que faire

Ne plus penser à rien

Qu’à force de se taire

On fini par être chagrin

 

Le monde est si grand

Et le cœur si petit

Qu’un espoir délitant

Ne peut nous rendre vie

 

Faut-il être patient

Pour attendre sans cesse !

Comme deux amants

Qui espèrent  l’allégresse

 

Se donner une limite

Mais ne pas la franchir

La patience d’un mérite

Ne doit-elle pas grandir ?

 

Faire l’effort sûrement

De patienter un peu

Il devrait être payant

Pour tous les amoureux.

 

Roger B.

 

Retour aux poèmes

Accueil

 

 annuaire    annuaire