Le hérisson

 

Par un beau matin de printemps

Il est arrivé dans notre verger

On ne sait ni pourquoi, ni comment

Mais depuis ce jour il s'y est installé.

 

Il n'est pas très copain avec le chien

Lorsque celui-ci l'aperçoit et l'aboie

Tournant autour de lui avec joie

Ces jappements lui font peur et n'en veut rien.

 

Il rentre sa petite tête sous ses épines

Formant une boule, ressemblant à un oursin

Il attend le départ du chien, courbant l'échine

Avant de poursuivre gentiment son chemin.

 

Il vient boire du lait dans une écuelle

Grignote aussi quelques feuilles de laitues

Puis s'en retourne comme il est venu

Chaque jour c'est la même ritournelle.

 

Il restera jusqu'à la fin de l'automne

Puis ira s'enfouir dans un petit trou

Jusqu'à ce que la météo soit à nouveau bonne

Alors il reprendra ses allées et venues parmi nous.

 

Colette

 

 

Retour à mes écrits

Accueil

 

 annuaire    annuaire